Georges Moustaki, En Méditerranée

Maria del Mar Bonet & Georges Moustaki (Palma de Mallorca, 2002)

Georges Moustaki & Giorgos Dalaras (Paris, 1996)

En Méditerranée

Dans ce bassin où jouent
Des enfants aux yeux noirs
Il y a trois continents
Et des siècles d’histoire
Des prophètes des dieux
Le Messie en personne
Il y a un bel été
Qui ne craint pas l’automne
En Méditerranée

Il y a l’odeur du sang
Qui flotte sur ses rives
Et des pays meurtris
Comme autant de plaies vives
Des îles barbelées
Des murs qui emprisonnent
Il y a un bel été
Qui ne craint pas l’automne
En Méditerranée

Il y a des oliviers
Qui meurent sous les bombes
Là où est apparue
La première colombe
Des peuples oubliés
Que la guerre moissonne
Il y a un bel été
Qui ne craint pas l’automne
En Méditerranée

Dans ce bassin, je jouais
Lorsque j’étais enfant
J’avais les pieds dans l’eau
Je respirais le vent
Mes compagnons de jeux
Sont devenus des hommes
Les frères de ceux-là
Que le monde abandonne
En Méditerranée

Le ciel est endeuillé
Par-dessus l’Acropole
Et liberté ne se dit plus
En espagnol
On peut toujours rêver
D’Athènes et Barcelone
Il reste un bel été
Qui ne craint pas l’automne
En Méditerranée

Source: http://www.creatweb.com/moustaki/

Le Métèque (1971)

Σχολιάστε.

Εισάγετε τα παρακάτω στοιχεία ή επιλέξτε ένα εικονίδιο για να συνδεθείτε:

Λογότυπο WordPress.com

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό WordPress.com. Αποσύνδεση /  Αλλαγή )

Φωτογραφία Google

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Google. Αποσύνδεση /  Αλλαγή )

Φωτογραφία Twitter

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Twitter. Αποσύνδεση /  Αλλαγή )

Φωτογραφία Facebook

Σχολιάζετε χρησιμοποιώντας τον λογαριασμό Facebook. Αποσύνδεση /  Αλλαγή )

Σύνδεση με %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.